Généalogie

De la fondation du château vers 1150, par la famille d’Oron, à sa reprise par Fribourg en 1536, trois familles ont été propriétaires du site. A la Famille d’Oron, succèdera par mariage, la Famille de La Sarra. Le dernier descendant de cette lignée devra céder son bien au Duc de Savoie à qui Fribourg et Berne prendront le Pays de Vaud en 1536.
Le tableau montre la lignée des seigneurs, en rouge, et leurs fratries. Certains conjoints sont signalés en italique, afin de situer occasionnellement la position du château dans le contexte local ou régional. Les personnages signalés en bleu relèvent d’une vocation religieuse ou ecclésiastique. Certains, comme Girard II, aîné de la fratrie, ont pu être propriétaires ou copropriétaires de certains biens de la seigneurie.
Le tableau est décomposé en sous-tableaux pour déployer la descendance de la lignée principale. Les pointillés rouges marquent ce décalage vertical.

GENEALOGIE-ORON

La période Oron-Bossonnens se termine. Marguerite d’Oron, Dame de Bossonnens, lègue la seigneurie aux deux fils de son premier mariage, Nicod I et Aymon IV de la Sarra.

GENEALOGIE-LA-SARRA

De cette longue période féodale il reste donc des vestiges de pierre et des archives de parchemin. Il reste aussi les armoiries de la famille de la Sarra, éteinte, mais qui ont été attribuées à Bossonnens.

Armoiries La Sarra - Bossonnens
Armoiries de La Sarra sur la tunique des chevaliers veillant sur le gisant de François I de la Sarra. Il s’agirait de ses deux fils, Aymon III et François II, époux de Marguerite d’Oron-Bossonnens.
Chapelle St-Antoine, La Sarraz.